17/04/2023

CHILI 1976

Lundi 24 avril 2023 à 21h

CHILI 1976 / Chili / 1h35 / VOST

Drame de Manuela Martelli

avec Aline Küppenheim, Nicolás Sepúlveda


Synopsis : Chili, 1976. Trois ans après le coup d’état de Pinochet, Carmen part

superviser la rénovation de la maison familiale en bord de mer. Lorsque

le prêtre lui demande de s’occuper d’un jeune qu’il héberge en secret,

Carmen se retrouve en terre inconnue, loin de sa vie tranquille.

Séance accompagnée d’une discussion autour du film et sur le Chili à l’ère Pinochet ainsi que d’une mini-exposition sur le cinéma chilien dans le hall du cinéma.

Avec l’association Écume.doc

 « Un film subtil, audacieux et parfaitement réussi.» 

Causette

 « Un film puissant et magnifique entre polar et drame historique. » 

La septième Obsession

MANUELA MARTELLI

Manuela Martelli a participé à plus de 15 films en tant qu’actrice, parmi lesquels MON AMI MACHUCA. En 2010, elle a reçu une bourse pour poursuivre un master en cinéma à l’Université de Temple, aux États-Unis. APNEA, son premier court métrage, a été présenté en avant première au FIC Valdivia, en 2014. Elle a également été sélectionnée dans le programme de la Chile Factory pour co-réaliser un court métrage avec Amirah Tajdin, intitulé MAREA DE TIERRA, dont la première a eu lieu à la Quinzaine des Réalisateurs en 2015. CHILI 1976 est son premier long métrage.

ALINE KUPPENHEIM

Actrice de théâtre, de télévision et de cinéma, Aline Kuppenheim est née à Barcelone d’un père français et d’une mère chilienne. Après avoir vécu dans plusieurs pays, elle retourne au Chili pour étudier le théâtre à l’Académie Fernando González. Elle fait ses débuts à la télévision dans plusieurs séries et telenovelas avant de devenir l’une des actrices chiliennes les plus consacrées. Elle est connue pour ses rôles dans MON AMI MACHUCA d’Andrés Wood, dans lequel elle joue aux côtés de Manuela Martelli, alors adolescente, et dans UNE FEMME FANTASTIQUE de Sebastian Lelio. CHILI 1976 marque ses retrouvailles avec Manuela Martelli, cette fois-ci en tant que réalisatrice.


Aline Küppenheim nous replonge dans le Chili de Pinochet sur ARTE TV

LE COUP D’ÉTAT AU CHILI

par Emeline Vanthuyne, professeure agrégée d’Histoire


Le 11 septembre 1973, un coup d’État militaire fomenté par le chef d’État-Major de l’armée, Augusto Pinochet, renverse le Président du Chili en exercice, Salvador Allende. Celui-ci avait pris la tête depuis 1970 d’un vaste mouvement politique réunissant socialistes et communistes, l’Unité Populaire. S’appuyant sur les courants les plus à gauche de l’opinion, Allende avait adopté des mesures économiques et sociales radicales (nationalisation des entreprises étrangères, réforme agraire) qui ont fait craindre à certaines couches de la population et aux Américains une évolution vers une politique de type cubain.

Les difficultés économiques du pays et la montée du mécontentement face à cette tentative de révolution sociale rendent possible l’éventualité d’un coup d’État. Salvador Allende accepte la tenue d’un référendum sur sa politique économique mais il est renversé le jour de son annonce. Il refuse de fuir son pays et lit aux Chiliens son dernier discours (devenu testament) depuis le palais présidentiel de la Moneda bombardé. Il se donne ensuite la mort. La répression est immédiate et touche des milliers de militants de gauche et de syndicalistes suspectés de «marxisme». Certains sont emprisonnés dans le stade de Santiago et beaucoup disparaissent dans des conditions non élucidées ou sont contraints à l’exil. Pinochet, Président de la République à partir de décembre 1974, persécute ses opposants de gauche à l’aide d’une féroce police politique, la DINA (Direction nationale d’intelligence). Dans les années les plus répressives du régime, entre 1973 et 1976, les historiens estiment que le nombre de victimes et de disparus se situe entre 3 000 et 4 000 personnes.


Extrait de l’article « Le Coup d’État au Chili », disponible sur Lumni.fr

Ça bouge dans le Médoc !

Mercredi 5 avril 2023 17H00

ÇA BOUGE DANS LE MEDOC ! Quatre associations font leur cinéma.

Mercredi 5 avril à 17h00


Le Marathon des Châteaux du Médoc, le Festival Soulac 1900, la Gurp TT, le Trail des Galopins.

Retrouvez sur grand écran les films et reportages inédits sur ces quatre évènements sportifs et culturels qui font bouger le Médoc !

Un Ciné-rencontre exceptionnel avec les associations organisatrices de ces événements. 


Séance gratuite suivie d’un verre de l’amitié

Le Printemps du cinéma

Du 19 au 21 mars 2023

Durant 3 jours, dimanche 

19,  lundi  20  et  mardi  21  mars  2023,  le 

cinéma est au tarif unique de 5 € , pour tous les films et à toutes les 

séances !

Au programme 

Dimanche 19 Mars :

- à 15h30: «Titina!»

- à 18h00: «Mon crime»

- à 21h: «Juste ciel !»

Lundi 20 Mars :

- à 18h00: «La chambre des merveilles»

- à 21h: «The Fabelmans» (vost)

Mardi 21 Mars :

- à 18h00: «Mon crime»

- à 21h: «Creed III»

Dimanche 18 Mars  à 16h00

Lundi 19 Mars  à 21h00

Mardi 20 Mars à 21h00

TITINA 

 Norvège / 1h28 / dès 7 ans Animation de Kajsa Næss

Umberto Nobile vit paisiblement à Rome avec son adorable chien Titina, jusqu’au

jour où le célèbre explorateur Roald

Amundsen lui demande de concevoir le

dirigeable qui lui permettra de conquérir

le pôle Nord. L’histoire vraie d’une

expédition historique, vue à travers les

yeux de Titina...

La chambre des merveilles

Drame de Lisa Azuelos avec Alexandra Lamy, Muriel Robin, Hugo Questel

C’est le pari fou d’une mère prête à tout pour aider son fils à se réveiller du coma. Après l’accident de Louis, 12 ans, Thelma décide de réaliser à sa place les « 10 choses à faire avant la fin du monde « qu’il avait inscrites dans son journal intime. En écoutant ces aventures, Louis verra combien la vie est belle et qu’il doit revenir ! En accomplissant à quarante ans les rêves d’un ado, Thelma va vivre un voyage incroyable qui l’emmènera bien plus loin que ce qu’elle imaginait...

Mon crime

Comédie dramatique de François Ozon avec Nadia Tereszkiewicz, Rebecca Marder, Isabelle Huppert, Fabrice Luchini, André Dussolier, Dany Boon

Dans les années 30 à Paris, Madeleine Verdier, jeune et jolie actrice sans le sou et sans talent, est accusée du meurtre d’un

célèbre producteur. Aidée de sa meilleure amie Pauline, jeune avocate au chômage, elle est acquittée pour légitime défense. Commence alors une nouvelle vie, faite de gloire et de succès, jusqu’à ce que la vérité éclate.

CINE RENCONTRE

Dimanche 12 mars 2023 15H00

Séance Clins d’œil  

LA SYNDICALISTE 

- Film noir très documenté de Jean-Paul Salomé - 

Scénario de Caroline Michel-Aguirre et Fadette Drouard

Avec Isabelle Huppert, Yvan Attal, Marina Foïs, Grégory Gadebois, François-Xavier Demaison....


La Syndicaliste raconte l’histoire vraie de Maureen Kearney, déléguée CFDT chez Areva, qui, en 2012, est devenue lanceuse d’alerte pour dénoncer un secret d’Etat qui a secoué l’industrie du nucléaire en France. Seule contre tous, elle s’est battue bec et ongles contre les ministres et les industriels pour faire éclater ce scandale et défendre plus de 50 000 emplois jusqu’au jour où elle s’est fait violemment agresser et a vu sa vie basculer…

La séance sera suivie d’une rencontre avec Stéphane Lhomme, fondateur de l’Observatoire du nucléaire et fin connaisseur de l’affaire Maureen Kearney



Séance Clins d'oeil en association avec l' ACPG ((Association des Cinémas de Proximité de la Gironde)

 avec Jean-Louis Ribreau

02/03/2023

CINE RENCONTRE

Dimanche 5 mars 2023

Article de blog

CHEVALIER NOIR France / 1h41 / VOST

Drame de Emad Aleebrahim Dehkordi 

avec Iman Sayad Borhani, Payar Allahyari,

Behzad Dorani


Iman et son jeune frère Payar vivent avec leur père dans un quartier du nord de Téhéran. Après la mort de leur mère, Iman cherche à tout prix un moyen de quitter la maison familiale et profite de ses relations privilégiées avec la jeunesse dorée de Téhéran pour se lancer dans un petit trafic juteux. Mais ce qui semblait être le chemin vers un nouveau départ les entraîne dans une spirale qui va bouleverser leur destin.

 « Un film magnifique et puissant. Une réussite. » 

Télérama


 « Intense. » 

Le Monde


« Saisissant. » 

Le JDD


« Un conte urbain moderne. » 

Trois Couleurs


« Une révélation. » 

Les Échos

EMAD ALEEBRAHIM DEHKORDI

Emad Aleebrahim Dehkordi (Téhéran, 1979) vit et travaille entre la France et l'Iran. Diplômé du Fresnoy-Studio

national d’arts contemporains. Emad a réalisé deux courts-métrages de fiction, Lower Heaven (2017) et

Cavalière (2020), sélectionnés notamment aux festivals de Toronto, Clermont-Ferrand, FIFIB, Premiers Plans

Angers, Winterthur, Mecal and Bucharest. Chevalier Noir, son premier long-métrage, a été sélectionné au

Festival de San Sebastian 2022 (New Directors), Mannheim-Heidelberg 2022, et Angers Premiers Plans 2023.

Il a remporté l’Étoile d’Or au Festival de Marrakech 2022.

Les évènements au programme du Cinéma Océanic

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK