Les évènements au programme du Cinéma Océanic

Festival  LIVRES SUR TOILE

Du 27 au 31 janvier 2022

Le festival LIVRE SUR TOILES est de retour au Cinema Oceanic avec la Librairie de Corinne du 

27 au 30 janvier 2022

De la bédé au ciné, du roman au grand écran, toutes les origines littéraires, toutes les formes de cinéma se rencontrent et parfois se confondent pour le plaisir de tous. 

6 films  pour petits et grands et des livres à (re)découvrir...


Tarifs uniques : adulte : 5,50€ - enfant : 4,50€

HAPPY, la méditation à l’école

Dimanche 13 Octobre 2019 

Séance spéciale en partenariat avec Yoga sur Mer.

à 18h : Présentation du film et courte séance d’initiation à

la méditation de pleine conscience par Katja Thomsen,

professeur de yoga à Soulac-sur-Mer,

suivies de la projection et d’une discussion autour du film.

Jeudi 27 janvier à 21h00

ADIEU MONSIEUR HAFFMANN 

France / 1h56

Drame de Fred Cavayé avec Daniel Auteuil, Gilles Lellouche, Sara Giraudeau

Adapté de la pièce de théâtre à succès de Philippe Daguerre



Paris 1941. François Mercier est un homme

ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une

famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il

est aussi l’employé d’un joaillier talentueux,

M. Haffmann. Mais face à l’occupation

allemande, les deux hommes n’auront

d’autre choix que de conclure un accord

dont les conséquences, bouleverseront le

destin de nos trois personnages.

Vidéo
Vidéo

Vendredi 28 janvier à 18h00

OUISTREHAM 

France / 1h47

Drame de Emmanuel Carrère 

avec Juliette Binoche, Hélène Lambert, Léa Carne

Adapté du récit de Florence Aubenas « Le quai de Ouistreham »


Marianne Winckler, écrivaine reconnue,

entreprend un livre sur le travail précaire.

Elle s’installe près de Caen et, sans

révéler son identité, rejoint une équipe

de femmes de ménage. Confrontée à

la fragilité économique et à l’invisibilité

sociale, elle découvre aussi l’entraide et

la solidarité qui unissent ces travailleuses

de l’ombre

Mon chien stupide d'Yvan Attal : 

Samedi 23 novembre à 18h00

Comédie - Avec Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg, Eric Ruf

Écrivain quinquagénaire installé dans le Sud-Ouest avec sa femme et leurs quatre enfants, Henri se montre de plus en plus bougon : son épouse lui parle mal, ses fils et sa fille ne sont que de passage pour lui taper de l'argent. L'arrivée surprise d'un énorme chien mal élevé dans le foyer va accentuer la crise : Henri adore l'animal qui écœure tout le monde, et petit à petit, la famille se délite, tous quittant le foyer, tandis que lui s'accroche à son chien… (Le Parisien)


Mon chien Stupide (titre original : My Dog Stupid) est un des deux romans de John Fante paru en 1985, deux ans après la mort de l'auteur


"Mon chien Stupide n’est pas un John Fante comme les autres. Oeuvre de vieillesse du romancier, il est moins âcre que la saga des Bandini. Yvan Attal, s’il l’a modernisé, a rendu le propos plus universel et révèle une comédie au vitriol sur le couple et la famille. En s’appropriant l’œuvre de Fante à sa manière, il signe un de ses films les plus personnels et les plus touchants", Première


John Fante (1909-1983) est un écrivain américain de la trempe de Steinbeck ou Faulkner. Fils d’immigrés italiens, il a fait des petits boulots tout en se nourrissant de grande littérature. Ses romans à haute teneur biographique mettent en scène des personnages de hâbleurs et jouisseurs virils qui lui ressemblent. (Le Temps)

Chanson douce de Lucie Borleteau : 

En avant-première Samedi 23 novembre à 21h00

Drame sentimental - Avec Karin Viard, Leïla Bekhti, Antoine Reinartz

Paul et Myriam ont deux enfants en bas âge. Ils engagent Louise, une nounou expérimentée, pour que Myriam puisse reprendre le travail. Louise se montre dévouée, consciencieuse, volontaire, au point que sa présence occupe une place centrale dans la famille. Mais très vite les réactions de Louise deviennent inquiétantes.

Vidéo
Vidéo

Second roman de l’écrivaine et journaliste franco-marocaine Leïla Slimani, publié aux éditions Gallimard, Chanson douce s’est vu remettre le prestigieux Prix Goncourt 2016, ainsi que le Grand Prix des lectrices du magazine Elle en 2017. Il s’attarde sur la figure de la mère, sur la condition de parents et sur la difficulté pour une famille de combiner vie professionnelle et personnelle ; jusqu’au moment où la nounou parfaite passe la porte, et aide l’organisation de la fratrie à se mettre enfin sur les bons rails… 

(A voir à lire)

La fameuse invasion des ours en Sicile de Lorenzo Mattotti : 

dimanche 24 novembre  dès 15 heures 30 : Goûter-Ciné-Thé

Film d’ animation - Avec les voix de Jean-Claude Carrière, Leïla Bekhti, Thomas Bidegain


L'artiste italien Lorenzo Mattotti (Illustrateur, peintre et auteur de BD) porte à l’écran un roman de son compatriote Dino Buzzati réputé inadaptable. Le spectateur retrouve le style graphique unique de l’artiste dans ce conte accessible à tous les publics. Couleurs chatoyantes et perspectives vertigineuses emportent dans un monde d’une splendeur à couper le souffle.

Son film généreux emprunte à la commedia dell'arte comme aux dessins originaux de Dino Buzzati pour trouver un style original.

Lorenzo Mattotti : "C’est l’un des charmes de La Fameuse invasion des ours en Sicile que de s’affranchir des canons de l’animation moderne pour donner l’impression de plonger dans des tableaux". (20 Minutes)

Vidéo
Vidéo

Fable philosophique et picaresque, La fameuse invasion de la Sicile par les ours a été pour la première fois publiée en 1945. Dino Buzzati l’avait écrite et illustrée pour sa fille. Rééditée en novembre 2018 par Gallimard, cette aventure tragi-comique n’a rien perdu de sa verve désopilante ni de son charme narratif !

Addict-culture

Martin Eden (VOST), dimanche 24 novembre  à 18 heures

Martin Eden, de Pietro Marcello, fut l’un des temps forts de la 76e édition de la Mostra de Venise. Ce cinéaste italien, remarqué avec La bocca del lupo (2009), s’est attaqué au grand roman d’apprentissage plein d’amertume de Jack London. Il a transposé l’histoire à Naples, dans une époque subtilement incertaine.

Vidéo

Le film raconte comment un marin (fiévreux Luca Marinelli, qui a obtenu la Coupe Volpi du meilleur interprète à Venise) s’émancipe de sa condition et devient écrivain au contact d’une jeune et belle bourgeoise. Émaillée d’images d’archives sublimes (sur le peuple de Naples, le port, les bateaux), la fresque éclaire des moments d’harmonie et de conflits intérieurs vécus par le transfuge, tiraillé entre désenchantement et engagement dans la révolution socialiste, à la fois libre et poursuivi par un sentiment de trahison.

(Telerama)


On en discute après le film avec Julien de la Librairie de Corinne 

pendant l’Apéro du Libraire

Vidéo

Martin Eden, tu m'as conquise | Attention Chef d'oeuvre littéraire !

par

Lemon June